Nouvel article sur un sujet assez tabou: le végétarisme.

Bon, déjà qu’est ce que c’est ?

3 états à nuancer:

  • végétarisme: Le végétarisme exclut la viande (viande rouge et viande blanche), les poissons et les fruits de mer. Puis le semi-végétarisme qui exclut uniquement la viande.
  • végétalisme: Le végétalisme rejette les viandes, les poissons, les fruits de mer mais aussi les produits laitiers, les œufs et d’autres produits d’origine animale comme le miel.
  • veganisme: Il s’agit d’un mode de vie avant tout. Il repose sur l’exclusion totale des produits d’origine animale dans tous les produits de la vie quotidienne.

Cela va faire environ 1an et demi que je suis semi-végétarienne. Pourquoi ce choix?

Généralement la raison que l’on entend souvent c’est la maltraitante des animaux. Bon c’est vrai que j’adore les animaux mais si c’était vraiment pour cela, j’aurai aussi exclu le poisson de mon alimentation. Pour ma part, je n’ai jamais aimé la viande rouge, j’ai ce goût du sang que je trouve insupportable. Au lieu de me forcer à manger de la viande rouge, j’ai donc commencé par la remplacer par des viandes blanches…Sauf que finalement j’ai fini par être dégoûté de la viande blanche .. OVERDOSE. Cela va faire maintenant environ un an et demi que je ne mange donc plus de viande. J’essaie de combler mon apport en protéines en mangeant en contre partie beaucoup de poisson, du soja et de temps en temps du Tofu. Oui mais il y a un mais ! …

Est-ce que le végétarisme et le sport sont compatibles ? 

Je dirai simplement que chaque corps est différent, nous n’avons pas tous le même métabolisme. Pour ma part,n’ayant pas un très gros appétit, mon apport en protéines n’est pas suffisant.. En plus de la prépa qui demande beaucoup d’énergie, le sport aussi, je n’arrive pas à combler le manque de protéines. Ceci se traduit par de la fatigue permanente, mais aussi par des maux de ventres.. Compatibles ?  Sûrement que oui, mais je pense qu’il faut avoir du temps pour soi et donc écouter son corps pour apprendre à vivre harmonieusement avec ce mode de vie.

Ce n’est pas pour autant que j’ai repris la viande dans mon alimentation. J’ai essayé à plusieurs reprises de réintroduire la viande dans mes repas, mais à chaque fois je me retrouve avec des maux de ventres terribles. Mon estomac n’est plus habitué à recevoir de la viande..  

Finalement qu’importe le mode de vie alimentaire, je pense qu’il faut apprendre à écouter son corps, à écouter ses besoins et arriver à les combler.  Ne pas se mettre en tête de vouloir être végétarien(ne) parce qu’il y a un effet de mode sur les réseaux sociaux. Le plus important c’est que l’on veut au fond de soi.

 


Bisous 😉 !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :