Hello,

 

Il y a quelques temps je partageais avec vous un article sur l’alimentation et ses troubles du comportement. Un article qui m’a valu de nombreux retours autant par les personnes atteintes de troubles de l’alimentation que par les personnes extérieures à ces derniers. Si vous ne l’avez pas lu, je vous invite vivement à aller le découvrir avant de lire cet article (lien direct).

 

⚠ Il s’agit simplement de conseils venant de mon expérience personnelle.⚠

 

L’alimentation est avant tout au cœur de ma passion mais également un problème. Un problème contre ma volonté si vous avez lu mon précédent article mais je ne vais pas m’étaler là-dessus car ce n’est pas le sujet. Certaines étapes surviennent dans la vie, des étapes qui sont douloureuses qui vous font perdre le contrôle de vous même. Mais à quel point se laisser perdre le contrôle? 

Il est vrai, certains sont plus chanceux que d’autres, certaines épreuves à vivre sont contre notre volonté mais il est important de ne pas se laisser envahir par le mauvais et de se battre. Il faut se battre pour soi et contre soi. On peut se morfondre sur son sort, oui, mais jusqu’à quel point ? Les petits moments de mou sont possibles, oui c’est normal, ça arrive à tout le monde mais ces derniers ne doivent pas envahir votre vie. 

Et comment s’en sortir? 

Personnellement, ma seule et unique thérapie c’est la passion. Mais la passion n’est pas forcément éternelle il est vrai. Ma thérapie personnelle: le sport. Oui, à raison d’1h30 par jour, j’arrive à travers le sport à me défouler, à évacuer mes pensées négatives, à me dépasser, à avoir de la VOLONTÉ. La musculation n’est pas seulement un sport réservé aux hommes et aux personnes superficielles loin de là. Ce sport me permet de me dépasser intérieurement, à développer tant ma force physique que ma force mentale. Selon moi, le sport est la meilleure solution pour aller de l’avant. Chaque partie de votre corps représente une énergie intérieure qui doit être libérée à un moment donné. Lorsque je travaille les bras ce n’est absolument pas la même énergie qui se dégage que lorsque je cours.

Je ne vous dis pas de vous mettre à la musculation, loin de là, c’est ce qui me correspond à moi. Mais trouver un sport qui vous correspond, pour vous libérer. D’autres personnes auront besoin de se libérer à travers des activités plus intellectuelles, il faut trouver quelque chose qui vous fait du bien. Ces activités physiques, intellectuelles ne durent que quelques heures en journée, même si vous revenez à votre état ultérieur après l’activité, vous avez fait preuve de volonté en voulant échapper quelques instants à votre quotidien. Il faut se battre à tout instant, c’est important. 

 

Le mieux? 

Partagez ces moments avec des personnes qui vous font du bien. Ou vous, vous qui voyez quelqu’un de votre entourage traverser des épreuves difficiles, partagez ces moments avec cette personne. Parce qu’il est vrai à deux nous sommes plus forts. Vivez votre passion. Il faut souvent se battre contre les aléas de la vie, et ne jamais baisser les bras. 

 

 

Courage. 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :