Sujet qui me tient particulièrement à cœur.

Voilà maintenant presque 3 années que je me suis mise à la musculation, 3 années qui ont été rythmées par des bons et mauvais moments, mais le sport fait partie de mon hygiène de vie. En parallèle, voici maintenant 1an et demi que je suis en classe préparatoire ECS une filière qui demande beaucoup de boulot très peu de temps pour soi…

Comment j’ai réussi à allier les deux?

  • S’ORGANISER

En temps normal, les études demandent de l’organisation. Alors études +sport= organisation stricte. Dans une filière comme la prépa qui demande environ 25h de travail personnel par semaine en plus des heures de cours, des DS, des colles, il devient primordiale de s’organiser. Même s’il arrive qu’un travail s’ajoute au dernier moment, il est important de respecter son planning déjà établi au préalable pour garder la motivation. Généralement dès que je rentre de cours à 18H, je fais ma séance qui me permet de relâcher de la journée passée, puis j’enchaîne sur mes cours ensuite.

 

IMG_0992 (1).JPG

  • NE JAMAIS RENONCER

“Je suis trop fatiguée, pas ce soir!.. Demain non plus, après-demain…!” STOP. Une fois d’accord mais il ne faut pas que ça devienne une habitude. Il est vrai que les études peuvent demander beaucoup de boulot, mais sauter une séance de sport peut vite avoir une mauvaise influence sur l’esprit de travail. J’ai voulu arrêter le sport pour me consacrer entièrement à mes études, résultat je n’étais absolument pas heureuse et au final j’étais contre-productive. Quand on aime on ne compte pas, ce n’est pas une demi-heure par jour qui va vous faire rater vos études.

IMG_1508 (1).JPG

 

La réussite des études passe par le bien-être dans sa vie avant tout. Alors faîtes ce qu’il vous plaît!

😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :